La livraison selon Amazon.

Le géant e-commerce Amazon a profondément bouleversé la livraison et continu de la faire évoluer avec une volonté prédominante de “devenir l’entreprise la plus concentrée sur la satisfaction de ses clients”

crédit : Amazon

Un secteur bouleversé depuis l’arrivée d’Amazon. 

Aujourd’hui Amazon c’est plus de 800 sites logistiques dans le monde (centres de distribution, de livraison, petits entrepôts pour la livraison rapide, centres automatiques, centres de distribution pour les produits frais, entrepôts de produits frais et même son premier aéroport). Amazon est déjà une entreprise planétaire avec une volonté d’investir dans le long terme avec en tête une stratégie de rester au plus proche de ses clients. 

En termes de surface, la France se classe en 7ème position dans la longue liste d’entrepôts dont dispose Amazon. Il existe aujourd’hui 11 entrepôts Amazon dans notre métropole et le géant américain annonçait courant 2020 vouloir doubler ce nombre. Malheureusement, cela ne fait pas l’unanimité.  Amazon se dit être le premier créateur d’emplois français. Pourtant, l’entreprise continue d’investir dans de la robotique, l’objectif étant de limiter son nombre d’employés tout en continuant de grossir. 

Amazon FBA 

Ou plus clairement “expédié par Amazon” est l’offre logistique proposée aux revendeurs : 

  • Vous envoyez vos produits à Amazon 
  • Amazon stocke vos produits 
  • Les clients achètent vos produits 
  • Amazon prépare la commande et l’emballage 
  • Amazon expédie et livre vos produits aux clients 

Donc concrètement, Amazon s’occupe de tout. FBA représente aujourd’hui plus de la moitié des ventes amazon (53% des ventes). 

La livraison Amazon. 

Aujourd’hui Amazon travaille avec énormément de sous-traitants, mais cela est amené à changer, car ils sont en train de développer leur propre service de livraison. Leur but est de livrer 50% des commandes en avance. Une idée pouvant paraitre folle alors que la plupart des transporteurs se battent pour livrer dans les temps. 

Les 4 offres de livraison existantes  : 

  • Drop shipping : livraison gérée par le fournisseur car les produits ne sont pas disponibles en entrepôt. Cette option de livraison n’est clairement pas mise en avant sur le site et les produits ne le sont pas non plus car ici amazon ne maîtrise pas l’expérience client.
  • Livraison classique / gratuite en 3 à 5 jours 
  • Amazon Prime, la livraison en moins de 48h (abonnement de 50€ en France et de 120$ aux États-Unis), à savoir que l’abonnement prime donne également accès à une multitude de services (livre, film, …). 
  • Livraison prime now : être livré en moins de 2h si nous nous trouvons à proximité de ces fameux centres de distribution. Évidemment cette offre n’est pas disponible sur l’intégralité des produits proposés sur Amazon. Cela représente environ 30 000 références de première nécessité (bébé, chargeurs, beauté, alimentaire, santé…).

L’entreprise a également pour ambition de devenir le numéro un mondial du transport express par avion. Aujourd’hui avec 40 avions, Amazon ne cesse d’améliorer ce service. 

La bataille du dernier KM. 

Pour répondre à cette problématique qu’est la livraison du dernier km jusqu’au consommateur final, amazon a investi des une flotte d’entrepreneurs à qui ils vendent des véhicules à l’image de la marque. Ensuite, sur un modèle similaire à celui d’ Uber, les livreurs récupèrent les colis dans les entrepôts et se chargent de les redistribuer aux destinataires finaux. 

Optimiser les coûts : une obsession constante. 

Amazon Key 

Et si demain vous pouviez changer votre serrure contre une serrure amazon pour éviter les échecs de livraison ? Le principe est simple, 30% des livraisons échouent car il n’y a personne à domicile au moment de la livraison. Avec amazon key le livreur pourra désormais ouvrir votre logement pour déposer votre colis tout en étant filmé. Ingénieux, mais encore faut-il avoir confiance. 

La livraison par drône  

Aujourd’hui encore trop difficile à mettre en place avec toutes les contraintes existantes, la livraison par drone n’est pas qu’un buzz marketing du géant américain mais bel et bien une ambition pour demain. L’objectif étant de pouvoir réaliser une livraison en 30 minutes dans un rayon de 16 kilomètres autour du point de départ du drone. Un sacré gain de temps et une solution simple pour optimiser le dernier kilomètre. 

Un brevet futuriste 

Une « montgolfière volante » pour bénéficier d’une livraison express, des drones sortiraient de cet entrepôt géant 

Et pour finir, juste pour info, à ce jour, l’empreinte carbone d’Amazon est équivalente à celle de la Bolivie (rien que ça !). 

Heureusement, il existe de nombreux acteurs engagés dans des démarches plus “slow” sans pour autant négliger l’aspect satisfaction client. Comme c’est le cas avec la slow logistique

Vous avez une vision innovante et plus responsable de la livraison ? Vous souhaitez en discuter ? Contactez nous !

La publication a un commentaire

Les commentaires sont fermés.