Crise inflationniste VS urgence climatique, comment adopter une consommation responsable ?

L’urgence climatique n’est plus à remettre en cause et de plus en plus de Français en prennent conscience. Nous savons désormais, qu’il est indispensable d’adapter son quotidien et sa manière de consommer pour limiter les dégâts, chacun à notre échelle. D’autre part, l’inflation historique que nous connaissons en ce moment impact globalement le pouvoir d’achat des Français. Alors comment consommer responsable sans se ruiner ?

woman calculating money and receipts using a calculator
Photo by Karolina Grabowska on Pexels.com

Conscience VS consommation

Terminé le rapport qualité/prix et bonjour conscience/argent ! Depuis le covid, le comportement des consommateurs a changé et l’envie de consommer responsable a gagné du terrain.

Pourtant, qui n’a jamais été tenté de passer une commande sur Shein l’emblème de la fast-fashion ou même Wish, le mastodonte du shopping sur mobile ? On ne peut pas le nier, ces sites e-commerce qui offrent un large choix de produit à des prix qui défient toutes concurrences nous ont tous tenté un jour. Alors que 85,5 % des Français achètent en ligne en 2022 (source FEVAD), bien souvent, ce sont sur ces e-commerces que les consommateurs Français réalisent leurs emplettes. Alors que l’impact écologique de ces sites est désastreux. Et nous vous épargnerons dans cet article l’impact social … Mais si cela vous intéresse, nous vous invitons à consulter cette infographie de WEDEMAIN.

À l’heure des réseaux sociaux, des collections éphémères qui se succèdent, des promos sans fin et de la facilité d’achat en ligne, comment ne pas succomber ? Ne culpabilisez pas, nous sommes tous conscients de l’urgence climatique, pourtant, parfois les achats impulsifs prennent le dessus.

Quelques conseils pour ne plus se faire avoir et pour consommer plus responsable :

  • N’enregistrez jamais vos codes de carte bleue sur un site ! Pourquoi ? Parce qu’indéniablement, l’acte d’achat est plus simple. Si vous devez faire l’effort d’aller chercher votre carte et d’ajouter vos codes, vous avez plus de chance d’abandonner votre panier et d’éviter l’achat impulsif.
  • Appliquez la méthode BISOU pour éviter la surconsommation, voici les 5 questions que vous devez vous poser avant de passer à l’acte d’achat :

Besoin : à quel besoin répond cet achat ?

Immédiat : En ai-je besoin immédiatement ?

Semblable : Ai-je déjà quelque chose de similaire chez moi ?

Origine : Où a été conçu ce produit ?

Utile : Puis-je m’en passer ou cela a une réelle utilité ?

Vous souhaitez plus d’idées pour consommer responsable ? Tout est une question d’habitudes et de gestes à appliquer au quotidien, retrouvez dans cet article par où commencer.

La consommation qui donne bonne conscience

Ce que tu achètes, ce que tu manges et comment tu te déplaces ? Ce sont les 3 questions à se poser au quotidien pour réellement réduire ton impact.

Quelques conseils pour consommer responsable avec un petit budget :

  1. Consommer des fruits et légumes locaux et de saison.
  2. Adopter les réflexes antigaspillage.
  3. Choisir les meubles portant les écolabels FSC et PEFC.
  4. Privilégier les produits isolants conçus à partir de matières recyclées.
  5. Se renseigner sur les marques les plus fiables.
  6. Choisir du réparable ou du reconditionné.

Voici une liste non-exhaustive de marques qui te permettront de consommer responsable sans faire de mal à ton porte-monnaie :

Mode de seconde main : Que ce soit vos sites préférés ou même la friperie tendance de votre quartier, vous pouvez tout a fait renouveler votre garde-robe sans vous ruiner. Le conseil de la rédac : vous avez repéré un article dans une boutique, mais le prix vous fait hésiter ? Prenez le réflexe Vinted. Rendez-vous sur la plateforme, en ajoutant les filtres correspondant à votre article, il se peut que vous le trouviez à moindre coût encore neuf !

Notre dernière trouvaille, connaissez OMAJ ? Nouvel arrivant dans la sphère de la revente d’habits de seconde main, la start-up Omaj propose un service de dépôt-vente en ligne. Le site qui veut que le monde pense seconde main avant de penser neuf. Et pour le coup, on est totalement d’accord avec eux !

Se déplacer sans trop polluer : Ce week-end vous avez prévu d’aller rendre visite à mamie Josette, mais elle habite à 150 km ? Que ce soit en tant que conducteur ou passager, le covoiturage avec Blablacar ou d’autres plateformes doit devenir un réflexe. Avec le prix de l’essence plus haut que jamais, votre porte-monnaie vous remerciera.

Le bon coin ou les braderies d’été : Besoin d’un nouveau meuble ? Avant de vous engouffrer dans le labyrinthe sans fin de Ikea, avez-vous pensé à aller faire un tour sur le bon coin ? En plus, qu’on se le dise, Ikea c’est le genre de magasin où on se rend pour acheter une desserte FÖRHÖJA, mais on ressort avec une multitude d’achats impulsifs.

Pour conclure, il n’est pas nécessaire de tomber dans l’éco-anxiété, mais simplement être conscient de ces actes pour faire les choix les plus adaptés par rapport à vos valeurs. Ainsi, la seconde main et l’économie collaborative sont les alternatives qui donnent le sourire aux consommateurs pour allier plaisir et conscience environnementale.